A l’arrivée d’une nouvelle année, il est de coutume de prendre de bonnes résolutions, c’est-à-dire de changer nos mauvaises habitudes en bonnes habitudes ; ou bien éradiquer complètement ces mauvais comportements qui sont les nôtres et qui nous pourrissent la vie, gentiment, cela va sans dire.

MAIS !

Combien d’entre nous, après un mois à tenir laborieusement l’arrêt de la cigarette ou les exercices de perte de poids, abandonnent leur motivation sans s’en rendre vraiment compte ? Vous vous reconnaissez ici ? Moi oui, je me reconnais là-dedans, ou plutôt, je me reconnaissais dans ce type de personne qui esquisse un sourire lorsque Maman fait une micro remarque désobligeante au petit-déjeuner du type : « Je croyais que tu avais arrêté de te lever tard ? ». Malheureusement, ce genre de remarque ne vous fait absolument rien car à part votre maman, personne ne sait exactement quelles sont vos bonnes résolutions. La peur de perdre de la crédibilité auprès de notre entourage nous empêche en réalité de dévoiler nos intentions.

Apprendre à devenir un livre ouvert

Qu’est-ce qu’un livre ?

Une chose pleine de pages et de mots ou images que tout un chacun peut lire comme bon lui semble si toutefois il décide de faire l’effort de chercher ce livre.

Que cela change-t-il qu’il soit ouvert ou non ?

Un livre ouvert est plus enclin à être lu par plus de monde, car personne n’a besoin de faire l’effort de chercher ce livre, ni même de l’ouvrir puisque c’est déjà fait ! De plus, s’il est placé dans un lieu de passage, ses chances d’être lu seront bien plus nombreuses. Ainsi, beaucoup plus de gens pourront commenter ce livre que s’il reste sur une étagère. Il jouira alors d’une reconnaissance, il possèdera aussi des critiques – négatives ou positives – qui le feront exister bien plus qu’un autre livre.

Quel rapport y a-t-il entre mes résolutions et ce livre ouvert ?

Tenir ses bonnes résolutions, comme 99% de la population le sait, c’est très difficile. Il n’y a qu’à prononcer ce mot « résolutions » pour voir bon nombre de personnes sourire par réflexe ! Pourquoi cela est si difficile de tenir ses bonnes résolutions ?? Pour la simple raison que vos bonnes résolutions n’existent que pour vous et vous seul(e). Vous êtes seul(e) face à votre conscience qui bien souvent ne vous aide pas. Soyons francs, une trahison de plus ou de moins, ce n’est pas ça qui vous empêchera de dormir, n’est-ce pas ?

Devenez alors un livre ouvert. Partagez au maximum vos bonnes résolutions, pour qu’elles existent dans la mémoire des personnes que vous connaissez (votre entourage) et des personnes qui vous sont inconnues (sur les réseaux sociaux). De cette manière, vous ne serez plus seul(e) face à votre conscience corruptible car chaque personne à qui vous aurez partagé vos bonnes résolutions aura la capacité de vous rappeler à l’ordre par cette simple question : « Où en es-tu de tes entraînements quotidiens ? »

Partir en guerre contre ses amis

Plein de gens – dont la conscience est probablement très corruptible – ne voudront pas croire en vous. Pire : ils dénigreront votre volonté en vous disant que vous n’y arriverez pas. Encore plus méchant : certains feront des paris sur votre capacité à tenir dans le temps !

Partir en guerre contre ses amis, ne signifie pas prendre un fusil ou une batte de baseball pour se battre contre les méchants qui ne croient pas en vous, vous l’aurez compris. Cela veut dire tenir tête à vos amis les plus sceptiques pour entraîner votre volonté, cette même précieuse volonté dont vous avez besoin pour atteindre votre but : vous entraîner 20 minutes par jour !

Vous pouvez devenir têtu grâce à ces défis dont vos amis sont les cobayes. Vous n’êtes pas du tout la victime des railleries, vous êtes le scientifique aux commandes de votre propre expérience, nuance.

J’ai fumé pendant 10 ans

Mes coquineries avec la cigarette ont commencé quand j’avais 16 ans. Elles se sont arrêtées tout net 10 plus tard, alors que cela faisait déjà quelques années que je fumais 1 paquet par jour. A l’époque, les cigarettes étaient moins chères, c’était donc encore plus facile qu’aujourd’hui d’être complètement dépendant(e).

Et puis un jour, j’en ai eu marre. Après plusieurs tentatives infructueuses, j’ai pris le paquet que j’étais en train de fumer et j’ai cassé toutes les cigarettes à l’intérieur. J’en ai fait part à mes amis qui m’ont dit : « Tu pouvais pas nous le donner au lieu de le balancer ? » Première confrontation. Mais cela ne m’a pas arrêté. Au contraire, je refusais ensuite toutes les cigarettes qu’on me proposait, mes amis devenaient alors tous au courant de ma résolution. Ils en profitaient d’ailleurs pour me taquiner, ce qu’on aime bien faire en France !

Lorsque j’étais tout seul et que je sentais monter l’ennui – car l’ennui est une cause de la reprise de la cigarette – je partais immédiatement courir 3 ou 4 kilomètres. C’était très difficile au début car mes poumons devaient être nettoyés mais aussi qu’il fallait prendre coûte que coûte le temps d’aller courir. Cela a fortement amélioré ma volonté et quand je revenais de mes séances de courses à pieds – qui remplaçaient mes séances de « clopage » – je sentais soudainement mes poumons se rafraîchir, je redevenais serein et en bonne santé.

Avec cette méthode, la dépendance physique a disparu au bout de 3 jours. La dépendance mentale, celle qui veut combler l’ennui, plus difficile à faire partir, a disparu au bout de 2 ou 3 semaines.

Ma résolution n’a pas été prise un 1er janvier, contrairement à celle(s) que vous allez prendre en lisant cet article. Elle a cependant été soudaine, publique et sans sommation pour mes amis qui m’ont vu arrêter de fumer en dépit de leurs plaisanteries. J’ai aujourd’hui 34 ans et cela fait des années que mes poumons se sentent en pleine forme !

Pour finir

Soyez honnête avec vous même quand vous prenez des résolutions, soyez impitoyable avec les avis négatifs de votre entourage et soyez régulier dans votre progression à l’aide d’une forte volonté elle aussi toujours en progression.

Je vous écrit aujourd’hui cet article non seulement pour participer à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog d’Olivier Roland Devenez Meilleur mais aussi pour vous aider dans quelque chose qui s’appelle « aller jusqu’au bout de ses décisions et passer pour quelqu’un qui n’a qu’une parole ». A ce sujet, j’aimerais vous partager un article très intéressant paru dans le blog Devenez Meilleur, il s’agit d’un article très bien écrit sur vos forces et vos faiblesses que vous lirez en cliquant sur ce lien.

Si cet article vous plaît et qu’il vous aide à trouver vos bonnes résolutions, cliquez ici pour voter pour lui !

Bonne chance à toutes et à tous,

Et joyeuses fêtes de fin d’année !

Le 1er janvier 2018, partez en guerre contre vos amis !

2 avis sur « Le 1er janvier 2018, partez en guerre contre vos amis ! »

  • 20 décembre 2017 à 22 h 32 min
    Permalien

    Aïe!Aïe!Aïe!
    Olivier Roland, le l’Oréal de la blogosphère: « Parce que vous me valez bien! »
    Le prince de l’effet pyramidal: « Y’a toujours un c.. qui se lève le matin, l’essentiel c’est de ne pas être le dernier. »
    Je ne te suis pas sur ce terrain-là (mais je ne te le reproche pas. J’ai moi aussi – fut un temps – pensé succomber aux sirènes de la réussite de tous ces marchands de rêve, indécrottablement optimistes avec les « winners ». Les winners sont ceux qui sont prêts à acheter leurs rêves pour espérer les vivre)
    Mais si je peux me permettre un conseil (tu en feras bien ce que tu veux, hein!)
    Tu as beaucoup plus de richesse à espérer dans la filiation que dans l’affiliation.
    En toute amitié.

    Répondre
    • 21 décembre 2017 à 7 h 53 min
      Permalien

      Salut Vincent, en effet il ne fait pas l’unanimité ! Personnellement, je le trouve sympathique tout en sachant que c’est un jeu de scène. Je suis réaliste, je ne pense pas devenir millionnaire avec un business qui suit la règle des 4 heures de boulot par semaine. Je suis par contre d’accord avec lui sur le fait qu’il faut rester sceptique mais tester quand même les différents moyens mis à disposition. La preuve par cet article et sois-en sûr, ton conseil n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *