Ciel et Mont, arts martiaux chinois et Kungfu. 

Vous découvrirez aussi la philosophie taoïste, intimement liée aux arts martiaux chinois.

Bienvenue sur le blog de la culture du corps et de l’esprit grâce au Kungfu chinois.

Voici ce que vous allez découvrir sur Ciel et Mont :

Théorie des AM

Le cœur de l’enseignement reste la pratique et l’expérience sans pour autant oublier la théorie orientale couplée aux sciences occidentales.

Postures martiales

Les postures martiales d’enracinement sont le fondement absolu de la pratique du Neijiaquan, l’art martial interne chinois.

Enchaînements

La pédagogie propose des enchaînements de Tai Chi Chuan de style Yang et des pas de Xingyiquan pour mettre en mouvement les principes étudiés.

Tui Shou

L’exercice fameux du Tui Shou est le premier exercice de confrontation. L’apprenant découvrira ainsi un nouveau monde dans lequel il étudiera l’adaptation à un adversaire de façon ludique

Techniques traditionnelles

L’exercice du San Shou, la boxe traditionnelle se travaille à deux sans protections. Il s’agit des applications traditionnelles des arts étudiés. 

Combat avec protections

Le combat avec protection implique les frappes portées et les stratégies guerrières pour garder le contrôle dans certaines situations dangereuses. Cet exercice est indispensable pour tout artiste martial.

L'ancrage au sol : les fondations solides de l'apprentissage

Passer du corps vide et faible au corps plein et vigoureux

On le sait, le vieillissement du corps est une chose inévitable.
On sait aussi qu'on peut entretenir son corps jusqu'à le renforcer, et ce à n'importe quel âge.
Si le corps est en bonne santé, l'esprit le sera aussi.
Les techniques chinoises d'enracinement permettent de cultiver le corps et l'esprit.

Zhan Zhuang, la première étape

Zhan Zhuang (prononcez "Djann Djouang") est la méthode la plus connue.
Dans cette méthode, vous trouverez une pléiade d'exercices dont la fameuse "posture de l'arbre".
C'est le premier pas sur le chemin de la connaissance de soi du point de vue chinois.

Pourquoi faut-il étudier l'ancrage au sol ?

Les bénéfices sont très nombreux, en voici quelques uns :
- des appuis forts et résistants pour le combat
- sensibiliser l'esprit aux signaux que le corps envoie et les reconnaître
- faire circuler harmonieusement les flux (sang, air, bio-électricité, matières)
- méditation active en conscience contre le stress pour la confiance en soi

la culture chinoise millénaire et la place de l'homme

Toutes les activités culturelles chinoises abordent les principes du taoïsme.
C'est encore plus vrai pour les arts martiaux chinois et les techniques d'entraînement
dont fait partie la méthode Zhan Zhuang.
Ainsi, cette méthode est plus qu'une simple série d'exercices de santé ;
c'est également la porte d'entrée vers une compréhension plus large
du savoir philosophique et métaphysique de la Chine ancienne.

Qui suis-je pour vous parler d'arts martiaux ?